Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Frédéric Paulin

Frédéric Paulin

auteur de romans noirs, de polars et d'autres choses...

Articles avec #romans catégorie

Publié le
Publié dans : #Romans

Bon, ça y est, il est dispo en librairie le dernier polar de Paulin et il s'appelle Le Monde est notre patrie (éditions Goater Noir).

Le pitch? Ben, "orbs patria nostra", soit "Le monde est notre patrie" est la devise universelle et atemporelle des mercenaires.

C'est aussi un roman noir qui navigue en eaux troubles, en Irak, au Nigéria, en Syrie, au Mali,  et en Europe, là où les nouvelles sociétés de sécurité privées protègent les intérêts des Etats et désormais des multinationales pour de l'argent, pour beaucoup d'argent. Maxence Stroobants et ses collègues naviguent aux limites de la légalité, et forcément un jour, la légalité n'est plus qu'un mot sans beaucoup de sens.

 

Et une belle couv' originale de Pierre Macé (http://pierre-mace.jimdo.com/), pour rappeler que les éditions Goater ne se foutent pas de la gueule du lecteur...

 

La sortie est pour le 24 novembre. Avec trois séances de dédicace à Rennes dans le cadre du Festival des cultures polar, La Vilaine était en noir (http://noir-vilaine.com/la-programme-2016/)

Jeudi 24 novembre: après une conférence-discussion aux Archives d'Ille-et-Vilaine à 15h00.

Vendredi 25 novembre, 14h-17h au Forum du Livre

Samedi 26 novembre, 14h-17h à la librairie Le Failler.

 

Le Monde est notre patrie, éditions Goater Noir

ISBN-10: 2918647705

ISBN-13: 978-2918647706

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans
A propos de La Dignité des psychopathes

La Dignité des psychopathes est sorti pour la première fois chez Alphée en août 2010 sous l'excellente direction de Jean-Paul Bertrand dans une collection dirigée par Arnaud Le Guern. Le temps à passé, Jean-Paul Bertrand est mort. Et les éditions numériques Multivers ont récupéré les droits du manuscrits. En 2014, il sort donc chez les passionnés belges de Mutlivers avec à leur tête Emmanuel Gob (et avec une couverture originale de Philippe Mandy).

En ce mois de mars 2016, La Dignité des psychopathes reparait sous format papier aux éditions Goater, collection Goater Noir. Ça fait plaisir, ça file la niaque, c'est cool quoi. Le texte a été revu, re-corrigé, et la couv' n'a pas été pompée dans une banque d'images, elle est de Pierre Macé.

Parfois, les bouquins qu'on écrit quand ils ont une deuxième (ou une troisième vie), c'est comme des gamins qui reviennent à la maison après être partis faire un tour. Ça fait du bien à son grand cœur de grand con (comme dirait machin)...

A propos de La Dignité des psychopathesA propos de La Dignité des psychopathesA propos de La Dignité des psychopathes

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans

Ça a été un peu long mais voilà : les droits cinoches de 600 coups par minute ont été optionnés par une société de production.

Ça donnera ce que ça donnera (dans le meilleurs des cas, il se pourrait qu'un jour le bouquin devienne un film) mais c'est quand même gratifiant pour le besogneux écrivaillon que je suis (si, si).

Wait and see... et quand même champagne !

600 coups par minute au cinéma?600 coups par minute au cinéma?600 coups par minute au cinéma?

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans

Elle commence à avoir de la gueule la collection noire chez Goater éditions.

Déjà huit romans et bientôt un recueil de nouvelles. Avec un spectre plutôt large dans le domaine du noir : polar, thriller, et foutraque-noir aussi. Avec des auteurs à découvrir : Léonard Taoka, Yves Tanguy, Stéphane Grangier et mézigue. Et à redécouvrir : réédition en cours et à venir des opus de Colonel Durruti.

Et toujours, à la couverture, Morvandiau.

Parce que parfois, les petites maisons d'édition font de l'excellent boulot.

Goater Noir, la collection s'étoffe!

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans
A propos de Gun Club. 24 histoires pour Jeffrey Lee Pierce

Chez Camion Blanc, parution du déjà culte Gun Club. 24 histoires pour Jeffrey Lee Pierce sous la direction de Jean-Noël Levavasseur.

Avec, à la plume, les non moins cultes : Jean-Luc Manet, Olivier Martinelli, Hervé Sard, Alain Feydri, Thomas Fleitour, Stanislas Pétrosky, David Boidin, Giuglietta, Stéphane Le Carre, Patrick Foulhoux, Karine Médrano, Patrick Cazengler, Jean-Eric Perrin, Pierre Domengès, Stéphane Pajot, Hugues Fléchard, Olivier Keraval, Merle Leonce Bone, Mathias Moreau, Pierre Mikaïloff, Marion Chemin, Jean-Pierre Jaffrain, et donc Jean-Noël Levavasseur.. et moi.

Les superbes illustrations sont d'Olivier Brut et de Jean-Christophe Chauzy.

Ça claque, c'est beau, c'est un chouette cadeau.

http://www.camionblanc.com/detail-livre-gun-club-24-histoires-pour-jeffrey-lee-pierce-912.php

Et même que les Inrocks en parle! Si c'est pas la gloire, ça...

A propos de Gun Club. 24 histoires pour Jeffrey Lee PierceA propos de Gun Club. 24 histoires pour Jeffrey Lee Pierce

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans

Les excellentes éditions Multivers qui rééditent en numérique des livres d'auteurs de genre (dont deux de mes roman : La Dignité des psychopathes et Les pendus du Val sans retour) ornent leurs productions de couvertures stylées.

Faut pas hésiter a aller faire un tour sur leur site :

http://librairie.multivers-editions.com/frederic-paulin/la-dignite-des-psychopathes

http://librairie.multivers-editions.com/frederic-paulin/les-pendus-du-val-sans-retour

Nouvelles couvertures...
Nouvelles couvertures...

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans
Octobre prochain, nouveau roman

En octobre 2014, mon prochain roman sortira aux éditions Goater. 600 coups par minute, polar sombre qui se déroule dans le milieu du trafic d'armes, en France, en Allemagne et en Croatie.

600 coups par minute, c’est la cadence de tir d’un fusil d’assaut Kalachnikov de type AK 47. Les derniers modèles pouvant monter jusqu’à 950 coups par minute. On dit que pour dix disques Thriller de Mickaël Jackson vendus, une Kalachnikovs a été produite.

Avec, comme toujours dans la collection Goater Noir, une superbe couverture concoctée par Morvandiau.

A suivre donc.

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans
Les Pendus du Val sans retour, le retour!

Les excellentes et indispensables éditions Multivers rééditent en numérique Les Pendus du Vals sans retour. Polar très noir où l'on suit les déambulations d'un flic borderline, le capitaine Zébulon Mauer,surnommé le Morc'hast, dans la Forêt de Brocéliande. Mais le Morc'hast n'est pas du genre à se laisser bourrer le mou par des histoires destinées à rameuter les touristes en mal de légendes et à effrayer les citoyens du coin. Le Morc'hast, c'est le grand requin bleu, un animal qui se trouve en haut de la chaîne alimentaire et qu'il ne fait pas bon provoquer dans les sous-bois, le soir, et ...

Un extrait: http://cr.epagine.eu/cloudReading/9782806800046/5384aa13581cb/Multivers/

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans

Aujourd'hui, les éditions Mutlivers rééditent La Dignité des psychopathes.

Ça fait chaud à mon grand cœur de grand con (comme dirait l'aut'). Et c'est à 2,55 euros, t'y crois même pas!

http://multivers-editions.com/catalogue/collection-polar-thriller/la-dignite-des-psychopathes-frereric-paulin/

Pour l'instant, on peut le pécho là:

http://www.epagine.fr/9782806800039-la-dignite-des-psychopathes-frederic-paulin/

Mais bientôt, on pourra le pécho sur d'autres plateformes (dixit Multivers)...

La Dignité des psychopathes, le retour!La Dignité des psychopathes, le retour!

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Romans

La Grande Peur du Petit Blanc est un roman noir. Roman historique dans sa première partie qui se déroule lors de la Guerre d’Algérie de 1954 à 1962 (officiellement, on disait alors « opération de maintien de l’ordre ») ; polar dans sa seconde partie qui se passe dix ans après, au début des années soixante-dix, à Paris, Rennes et dans la nouvelle usine Citroën de Rennes- La Janais.

Itinéraires à peine romancés de trois personnages unis par un passé commun et à jamais meurtris par des années de conflit.

Louis Gascogne a été lieutenant pendant la Guerre, puis barbouze lors de l’Indépendance. Il fuit l’Algérie et se retrouve détective privé à Rennes. Sans emploi, il accepte un poste de surveillant dans une usine de construction automobile.

Achraf Laïfaoui, lui, a été officier-commissaire politique dans les rangs du FLN. Il a aussi été obligé de quitter l’Algérie pour ne pas avoir accepté de renier ses idées de liberté et d’égalité. C’est en France, la patrie de ses anciens ennemis qu’il tente de reconstruire sa vie avec sa femme et son fils. Il devient ouvrier dans l’usine Citroën de Rennes.

Ces deux hommes vont se retrouver face-à-face, dès années après la Guerre, à cause d’une vengeance orchestrée par Rochdi Mekchiche, fils d’un harki ayant combattu dans les rangs français et exécuté par le FLN en 1961.

On ne sort jamais d’une guerre, particulièrement quand celle-ci n’a pas voulu dire son nom.

La Grande Peur du Petit Blanc, Goater éditions, 359 pages, 20 euros
La Grande Peur du Petit Blanc, 2013, Goater éditions

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog